Biographie - Jerome Barbosa
Biographie

Compétences


-Maîtrise du tirage N&B et couleur sur divers agrandisseurs (Ahel, Durst, Oméga).
-Maîtrise du développement manuel de tous types de négatifs N&B, du format 135 à celui de 20x25.
-Maîtrise des logiciels Word, Excel, Photoshop et InDesign.
-Bonnes connaissances d’anglais (parlé et écrit); de bonnes notions de portugais (parlé); quelques notions d’allemand.
-Bonnes connaissances de la photographie et du cinéma (français et étrangers).
-Bonnes connaissances de la littérature aussi bien classique que contemporaine.



Diplômes


-C.A.P. en photographie en 2002, à l’EFET.
-D.E.U.G. de Lettres Modernes en 1999.
-Baccalauréat littéraire en 1997.



Postes occupés


-Assistant aux éditions Cornélius pour l'établissement de la biographie de Robert Crumb en vue de la publication de "La Crème de Crumb" en mars 2012, et pour la mise en page du premier tome de Les Filles de Montparnasse de Nadja - "Un grand écrivain" - pour le compte de l'Olivius en juin et juillet 2012, du second tome "Le nom du père" au mois d'octobre et novembre 2012 et le troisième tome "Les jupes noires" en juin 2013. Restauration et retramage des planches du deuxième volume de la biographie de Shigeru Mizuki pour le compte de Cornélius en janvier et février 2013.

-Réceptionniste à l'hôtel de l'Avenir à Paris du mois de novembre 2012 au mois de juin 2013.


-Photographe de plateau sur le premier long-métrage de Pierre Pinaud "Parlez-moi de vous" avec Karin Viard, Nicolas Duvauchelle et Patrick Fierry à l'automne 2010.

-Assistant du photographe britannique Ed Alcock au mois de janvier 2007 pour le portrait de Felix Rohatyn (Ancien Ambassadeur des États-Unis en France) et au mois de septembre 2008 pour celui de Jean-Paul Gaultier.

-Mise en ordre des archives du photographe de mode Steve Hiett de septembre 2004 à décembre 2005.

-Vendeur en papeterie au Virgin des Grands Boulevards de juin 2004 à avril 2009.

-Stage en tant que tireur couleur au laboratoire Imaginoir à Paris en avril 2004.

-Gestionnaire de la librairie Prophot, Paris, de novembre 2002 à août 2003. Le 20 et 21 juin 2003, pour le forum du Moyen-Format au Studio Pin-Up, organisation de dédicace avec les photographes suivants : Raymond Depardon, Jean-Pierre Gilson, Olivier Föllmi et Alain Balmeyer.

-Assistant-tireur noir et blanc, et encadreur, à l’Atelier Demi-Teinte, à Paris, de janvier à août 2003 : pour le compte des photographes suivants : Jock Sturges, Michelangelo di Battista, Kutlu, Jean-François Gaté, Satochi Saikusa, Eric Traoré, Claude Gassian.



Expositions


-Participation à l’exposition collective de dessins Freaks Pulsion aux Pavillons Sauvages à Toulouse en septembre 2016.

-Exposition de dessins et de photographies à la galerie du Dernier Cri à Marseille en mai et juin 2016.

-Exposition collective intitulée « Lowbrow en France » chez Spacejunk du mois de septembre 2015 à avril 2016, respectivement à Bayonne, Lyon et Grenoble, avec Berhart, Malojo, Veks, Ciou, Odö. Puis à Saint-Gilles-Croix-de-Vie à l'été 2016.

-Exposition solo de dessins intitulée « Viva la psychose » chez Spacejunk du mois de septembre 2014 à avril 2015, respectivement à Bayonne, Lyon et Grenoble.

-Participation à l'exposition collective de photographies intitulée « Au confluent d'un rêve et d'une réalité », en compagnie de Laure Albin-Guillot, Adrian Bondy, Philippe Gabel, Yousuf Karsh, P.H. Kepes, Herman Lauwaert, Ralph Eugene Meatyard, Claude Pavy, Ray Reynolds et Marianne Touchard-Heyman, à la galerie Mind's Eye à Paris du mois de février à mai 2014.

-Exposition rétrospective de photographies et de dessins intitulée « Ni vu ni connu » chez Mind's Eye galerie Adrian Bondy à Paris au mois d'octobre et novembre 2013.

-Participation en tant que photographe au festival de Barrobjectif en septembre 2013. Présentation de « Nadrupe, les derniers rites ».

-Participation en tant que photographe au festival de BarrObjectif en septembre 2012. Présentation de "Chronique Athénienne".

-Participation en tant qu'illustrateur à l'exposition-vente collective Boule en tête à l'Atelier Martel en décembre 2011.

-Participation à la première soirée Open Show à Paris en compagnie de Thomas Jorion, Magali Corouge, Jérémie Jung et Valerio Vincenzo à la FNAC du Forum des halles en octobre 2011.

-Participation à l'exposition collective « Odieux Personnages » à la galerie Le Pied de Biche, en compagnie d'Alex Adieu, Arnus, Fred le Chevalier, Gait, Kael, Klub, Kub, La Faille, Aurélie Pollet, Sylvestre Bouquet et Tyranny, de juillet à septembre 2011.

-Exposition au Centre des Bords de Marne de mai à juin 2009.

-Finaliste parmi les quinze du concours Photsoc de la ville de Sarcelles en septembre 2008.

-Participation à la foire photographique Révélation2 en juin 2008 à Paris.

-Exposition photographique au laboratoire Rév’Fix au mois de novembre et décembre 2006, dans le cadre du Mois de la Photo Off.





Publications
 

-Publication d'une dizaine de dessins dans la revue Banzaï spécial horreur, en mai 2017.

-Publication d'une carte Dead Panini (n°153) chez United Dead Artists en décembre 2016.

-Publication d'un ouvrage collectif de dessins intitulé Coquillages et crustacés, aux Éditions du Tatou s'entête en décembre 2016.


-Publication du quatrième volume des tankas d'Ishikawa Takuboku, Le jouet triste chez Arfuyen en octobre 2016, traduit en collaboration avec Alain Gouvret.

-Publication d'un livre collectif de dessins intitulé Freaks Pulsion, aux Éditions Terriennes en septembre 2016.

-Publication du recueil de dessins intitulé 6½ chez Le Dernier Cri, en septembre 2016.

-Publication d'un dessin et de poèmes pour le recueil sur l'érotisme, paru chez Minesweeper au printemps 2015.

-Publication d'un article accompagnée d'une photographie sur le projet de la diagonale du vide dans la revue 36 000 communes (n°323), mars 2015.

-Publication de photographies concernant la mobilisation des maires ruraux au Sénat dans la revue 36 000 communes (n°320), novembre 2014.

-Participation au dixième et dernier numéro d'Hôpital Brut publié par Le Dernier Cri, en mai 2014.

-Publication dans la revue d'illustrations américaine !Duh ! à l'été 2013.

-Publication dans le magazine américain Un<>Cut d'un reportage sur l'Atelier du Non-Faire (décembre 2012), en compagnie de Eduardo Cardoso, Jack Saunders et Carina Granlund.

-Traduction française des sous-titres de Take Out, film indépendant de Sean Baker and Shih-Ching Tsou (août 2012), de Kick Off, film irakien de Shawkat Amin Korki, de Entrée interdite aux hommes film iranien de Rambod Javan (septembre 2012), en collaboration avec Nathalie Rodrigues.

-Participation en tant qu'illustrateur au fanzine Squame #3 (mai 2012) et Squame #4 (juin 2012).

-Publication d'un reportage sur la communauté Molokane des villages de Fioletovo et Lermontovo (Arménie) dans le numéro de juin 2012 du magazine France-Arménie.

-Lauréat du concours polaroid Your Magic Universe organisé par la librairie Artazart et sous le parrainage de Patti Smith, à Paris en décembre 2011.

-Apparition d'une dizaine de photographies à titre de décor dans le premier long-métrage de Pierre Pinaud, Parlez-moi de vous, décembre 2010.

-Participation en tant qu'écrivain en partenariat avec le photographe Grégoire Eloy à la vente aux enchères organisée par la galerie La petite poule noire au bénéfice de l'association Theodora en décembre 2010. Catalogue de l'exposition Treize histoires.

-Participation photographique et écrite au premier numéro du journal Article 11 en novembre 2010.

-Publication d'un reportage sur l'occupation de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration dans la revue éphémère Jusqu'ici mise en place pendant les grèves sur la réforme des retraites en octobre 2010.

-Publication d'un reportage consacré à des ouvriers du pneumatique blessé au cours de leur activité professionnelle dans la revue itinérante de critique sociale Z en février 2010.

-Obtention d’une seconde bourse d’aide à la création artistique auprès du comité d’entreprise de Virgin en juillet 2008.

-Finaliste parmi les dix-sept du concours Parole Photographique en avril 2008.

-Publication d'un reportage consacré à la toxicomanie à Athènes dans le supplément magazine du journal grec Kathimerini en avril 2008 (N°254).

-Diffusion d'un reportage consacré à la toxicomanie à Athènes sur le site de Rue89 en décembre 2007.

-Réalisation du générique du DVD musicale Naître ou ne pas être de Raphaël Lepeu en janvier 2006 et du clip Rennes de mes nuits en décembre 2006.

-Photographe de plateau sur le tournage du court-métrage Claire obscure de Nicolas Fauvel au mois de décembre 2005.

-Obtention d’une bourse d’aide à la création artistique auprès du comité d’entreprise de Virgin en avril 2005.

-Publication de haïkus dans la revue tokyoïte Tazuru en décembre 2004 (N°420) et janvier 2005 (N°421).

-Publication dans la revue Réponses Photo parmi les finalistes du Prix Agfa en novembre 2004 (N°152).

 


Remerciements

 

- à mes parents, pour m'avoir soutenu.
- à Denys Leclercy, pour être tout simplement Denys Leclercy (et c'est déjà beaucoup).
- à Marpessa Dawn, pour m'avoir proposé un thé dans un amphithéatre de Jussieu et sans lequel je n'aurai jamais eu la chance de faire sa merveilleuse connaissance. Sit tibi terra levis.
- à Baptiste C. et Aurore L., pour les soirées montreuilloises sans fin et leur patience idem. Une éternelle reconnaissance pour Le requiem des innocents de Calaferte.
- à Elise Bertero et Alexandre S., pour leurs projets, leur patience et enthousiasme.
- à Jeff et Sharon Malenfant pour leur curiosité et leur engagement.
- à Jean-Louis Gauthey, ainsi qu'à toute l'équipe de Cornélius pour leur accueil, leur bonne humeur et leur expertise.
- à Nelson Ross, pour être le québécois le plus « flyé » que j'ai le plaisir de connaître.
- à Laurent Chalumeau, pour avoir écrit Fuck, roman-culte sans lequel, ma foi, je serai resté un blaireau standard.
- à Robert Crumb, pour sa carte et ses encouragements.
- à Pierre Pinaud, pour son invitation à rejoindre l'équipe de son premier long-métrage. Ainsi qu'à cette dernière.
- à Carole Clessienne, pour son indéfectible amitié et son côté rock'n'roll.
- à Giorgos et Eva Rahmatoulin, sans les conseils desquels la plongée dans Athènes n'aurait pas été aussi profonde et enrichissante.
- à Jacques Digneton, pour ses psychanalyses informelles et son amitié.
- à Madeleine Valuet, sans l'appartement de laquelle mon séjour à Athènes aurait été beaucoup plus chaotique, voire impossible.
- à Nicole Capoulade, pour ses conseils et pour m'avoir tiré d'affaires au retour d'Athènes.
- à Jean-Baptiste B. et Amélie M., pour leur hospitalité dans le cénacle de leurs soirées clichisoises (clichysoises?).
- à Arnaud Aubron et l'équipe de Rue 89, pour avoir été les seuls à diffuser mon reportage sur Athènes. Même si je n'ai pas été payé.
- à Frédéric Dambel, pour avoir eu le courage de suivre mes conseils et de me montrer la voie.
- Guy Bérubé, pour m'avoir reçu dans sa galerie malgré mon retard et pour m'avoir dispensé de si judicieux conseils.
- à Grégoire Eloy, pour une remarque incidente qui m'a permis d'évoluer.
- à Christian Sabas et Simonetta di Girolamo, pour leur accueil à l'Atelier du Non Faire.
- à Flavio Belli, qui a eu l'amabilité de m'accueillir chez lui, de me faire découvrir les musées de Toronto et ses galeristes, et dont le soutien moral et artistique m'est précieux.
- à George Tsiros, du quotidien grec Kathimerini, qui, par sa confiance, m'a permis d'obtenir ma toute première publication.
- Sylvie Bélanger, pour m'avoir donné envie de découvrir le Québec, en général, et Montréal, en particulier.
- à Hervé Le Goff, Dominique Gaessler, Marc Bruhat et Romuald Adjadj, pour avoir été d'excellents professeurs dans divers domaines de la photographie, ainsi que de m'avoir dispensé de judicieux conseils quand le besoin s'en faisait sentir.
- à Ghislaine Goulley le Loup, pour m'avoir reçu dans son bureau et donné sa chance avec enthousiasme à un projet dont personne ne voulait.
- à Jordan Bell, pour l'échange de point de vue, le portrait à la 20x25 et son amitié.
- à Marion Scemama et François, pour leur aide.
- à Vincent Bouchard, pour la rigolade et les courses poursuites durant les manifestations autour du C.P.E., et de m'avoir, à son insu, poussé à dessiner.
- à Baptiste Raynaud, pour son accueil et son aide lors de mon arrivée à Sarajevo.
- à Christelle Dietzi – mon ange gardien à Tuzla, sans qui mon voyage en Bosnie aurait pu virer à la catastrophe.
- à Michaël Dapremont, pour les conversations aux sujets aléatoires qui peuplaient nos soirées de travail nocturne.
- à Takuji Shimmura, pour m'avoir fait découvrir davantage la culture japonaise et pour nos conversations sur la photographie en général.
- aux ex-étudiants de l'EMME d'Athènes (Giovanni, Claudia, Rania, Eleni, Petri, Marita, Giannis, Tania, et alii), pour leur accueil et amitié.
- à Mme Fatima Ramos, pour ses conseils et ses enthousiasmes.
- à Guillaume Garvanèse, pour son acharnament au bel ouvrage et sa misanthropie rafraîchissante.
- à Vincent Warren (et Chris), pour leur accueil à Montréal et leur gentillesse.
- à Anne-Marie et Charles Beaulieu, pour les soirées improvisées et leur conseils.
- à Boris Fer, pour les scans.
- à Wojtek Lojan, Piotr Lojewski et Marta Bzikot, pour leur accueil et la découverte d'une autre Pologne.
- à Gerald Riedhofer, pour ses folles soirées praguoises.
- à Thibault Scemama de Gialluly, pour m'avoir fait profiter de ses entrées V.A.P. (Very Absent Person) et redécouvrir l'isographe (chapeau bas!).
- à Raphaël Lepeu, pour ses idées démentes et ses invitations à y prendre part afin de les rendre palpables.
- à Jean-Michel Damien, pour son caractère bourru et nos conversations dans sa menuiserie.
- à Steve Hiett, pour le travail, les conseils, les livres et le flegme, et sa compagne Louise Despointes, pour tout le reste.
- à Jean-Yves Brégand, pour avoir cru en mon travail en me prêtant gracieusement un labo chez Imaginoir.
- à Olivia Niclas, pour l'AFDE et son aide (volontaire et involontaire).
- à Stéphane Richard, sans qui je n'aurai pu obtenir un congé sans solde qui a changé ma vie.
- à Jean-Luc Breyne, pour sa confiance, le partage de son érudition musicale et ses conseils.
- à Clément Roux, pour les franches rigolades quand tout poussait à la morosité.
- à Christine Spengler, pour avoir regardé attentivement mes 13x18 et m'avoir encouragé à poursuivre mon travail.
- à Marie Rameau, pour ses suggestions sur le 9ème art qui m'ont tant inspiré.
- à Georges Dussaud, preuve que la patience et le talent sont communicatifs.
- à Lucie Berenguer, pour une longue conversation dans un train en direction de Sète. J'y pense encore.
- à Ferhat Bouda, qui a eu le culot d'aller plus loin que moi!
- à Henri Coudoux, pour son érudition, ses conseils et ses encouragements.
- à Natercia Constancio, pour m'avoir accueilli chez elle et fait (re)découvrir (Fellini et) Lisbonne.
- à Véronique Davoust, pour ses enthousiasmes bibliographiques et nos conversations métropolitaines.
- à Romain, qui, au retour de la Ferme du Bonheur, m'a fait prendre conscience que le polaroïd n'était pas mort.
- à Morgan, pour sa voix exceptionnelle et pour avoir partagé en ma compagnie une chambre frigorifique dans la banlieue d'Amiens.
- à Fred Goffin, pour le thé dans sa librairie et ses récits de Guyane.
- à Jean-Pascal Laux, pour son savoir-faire de tireur et ses conversations-fleuve.
- à Hamouda, Noël, Christiane, Alain et André chez Prophot qui ont répondu à mes questions avec gentillesse.
-lors de mon séjour en Arménie, à Maïté Jardin pour m'avoir guidé lors de mes premiers pas dans cette région du Caucase, à M. Jean-Paul Martin, conseiller à la coordination culturelle auprès de l'Ambassade de France en Arménie, à Micheline Favrel-Aslanian pour m'avoir apporté ses conseils et m'avoir ouvert son carnet d'adresse, à Armenak Apinyan, à Hratch Hovhannissian et Karine Arajan pour leur aide (et patience!) en tant que traducteurs et cornacs, à Taline, Vahé et Ruben Ter-Minassian pour leurs encouragements, à Anahit Davtyan pour son aide, à Hamo Khatchaduryan et Aram Nazarian pour m'avoir hébergé au débotté, à Andrei Conovaloff, webmestre du site molokane.org pour ses indications, à Valeri Mirzabekian et l'équipe pédagogique de l'école secondaire de Fioletovo pour leur accueil, et surtout aux habitants de Fioletovo et Lermonotovo.
- Leica (pour sa série M), à Widelux (pour son F8) et à Graflex (pour sa petite Century Graphic).
- à l'équipe de Toroslab, pour leur accueil, leurs conseils et leur savoir-faire. Et que vive la photographie noir et blanc!
-à Jean-Pascal Laux, tireur émérite pour ses astuces et son expertise.
Bref un très chaleureux merci à tous ceux qui m'ont permis de montrer ces quelques facettes du monde et qui m'ont parfois répété que je ne faisais pas complètement fausse route. Sans eux, il n'y aurait pas eu grand-chose à voir, ni même à ressentir.

Top